L'eau

Tout savoir sur l’eau !

Nous sommes nombreux à nous poser des questions sur le service de l’eau: Comment l’eau arrive-telle jusqu’au robinet ? Peut-on être sur de sa qualité ? Que comprend la facture d’eau ?

Comment sont traitées les eaux usées ? Pourquoi faut-il remplacer les branchements en plomb ? Voici quelques réponses pour mieux comprendre comment fonctionne le service public de l’eau dans notre commune.

 

Qui fait quoi ?

Le service public  de l’eau s’organise autour de 2 acteurs

La commune d’Ezanville, le décideur

C’est la commune qui organise le service de l’eau : elle prend les décisions nécessaires et investit en conséquence. Elle est propriétaire des installations qui se trouvent sur son territoire comme les forages, les usines de traitement, les réservoirs ou encore le réseau de distribution d’eau potable.

Veolia Eau, le délégataire

La Municipalité a choisi de déléguer à Veolia Eau la gestion du service public de l’eau potable. Les équipes de l’agence locale située à Arnouville effectuent au quotidien l’ensemble des tâches d’exploitation et veillent 24h/24 au bon fonctionnement des installations. Veolia Eau assure également la relation avec les abonnés (relevé de compteurs, facturation, information).

 

Le service de l’eau en chiffres

9 198 habitants desservis
2 258 abonnés
2 192 branchements
1 forage
1 unité de production d’eau potable d’une capacité totale de 1 800 m3 par jour
2 réservoirs d’une capacité totale de stockage de 2 000 m3
38 km de canalisations de distribution

 

D’où vient l’eau qui coule à votre robinet ?

L’eau potable distribuée à Ezanville est puisée à plusieurs mètres de profondeur dans la nappe phréatique. Mais avant d’être consommée, celle-ci doit d’abord être traitée. Voici le parcours de l’eau en quatre étapes clés.

1. L’essentiel de l’eau est pompée dans la nappe.

2. L’eau est traitée dans une unité de traitement pour être rendue potable. Un traitement spécifique est effectué pour réduire la quantité de calcaire et éliminer les pesticides présents dans l’eau. On y ajoute ensuite du chlore pour éviter le développement des bactéries et assurer la qualité de l’eau tout au long de son parcours dans les canalisations.

3. Une fois rendue potable, l’eau est acheminée à travers des réseaux. 38 Km de réseau de canalisation sont nécessaires pour assurer la distribution de l’eau potable dans les 2250 foyers de la Commune. Ces conduites fermées sont conçues pour véhiculer l’eau avec un maximum de sécurité et sans risque de pollution. Le stockage de l’eau s’effectue dans des réservoirs. Ils fonctionnent selon le principe des vases communicants pour assurer une pression régulière et suffisante  au sein du réseau, en fonction du rythme de consommation.

4. L’eau est distribuée au robinet à travers un système complexe de conduites dotée de vannes et d’appareils de régulation. La distribution de l’eau est contrôlée en permanence afin de disposer 24h/24 des données relatives à l’alimentation en eau.

 

L’eau est-elle un produit alimentaire comme les autres ?

L’eau qui arrive à votre robinet est un produit alimentaire. Sa qualité répond à des normes très strictes : pour être déclarée potable, l’eau du robinet doit répondre à 56 paramètres définis par le Ministère de la santé. A Ezanville, ce sont 1077 analyses qui sont réalisées chaque année par les autorités sanitaires et par le délégataire du service public. Cela représente 3 analyses par jour. L’eau est un des produits alimentaires les plus contrôlés. L’objectif est de pouvoir consommer l’eau du robinet en toute confiance.

 

L’eau du robinet est-elle équilibrée en minéraux ?

L’eau du robinet contient des minéraux essentiels à la santé.

Minéralisation de l’eau (en mg/litre)

Bicarbonates 182

 

Calcium 72

 

Chlorures 33

 

Magnésium 11

 

Nitrates 23

 

Potassium 4,4

 

Sodium 61

 

Sulfates 36

 

 

 

Les bons gestes pour la qualité de l’eau

Ayez les bons réflexes pour préserver la qualité de l’eau chez vous.

Privilégiez l’eau froide

Pour la cuisine, faites chauffer de l’eau froide, plutôt que de prélever directement de l’eau chaude au robinet ; la chaleur favorise le développement des bactéries et la dissolution des métaux.

Faites couler l’eau avant de la consommer

Après quelques jours d’absence, laissez couler l’eau jusqu’à ce qu’elle soit fraîche avant de la boire. C’est le meilleur moyen d’évacuer l’eau qui a stagné dans les tuyaux.

Conserver l’eau au réfrigérateur

L’eau se conserve mieux à l’abri de l’air et de la lumière. N’hésitez pas à la mettre au réfrigérateur et consommez-là dans les 24 heures. Pensez également à changer régulièrement vos glaçons.

Entretenez régulièrement votre robinetterie

Les filtres et accessoires de robinetterie doivent être régulièrement nettoyés pour éviter le développement de germes et de microbes. Les équipements spéciaux (adoucisseur, anti-tarte) doivent faire l’objet d’un contrôle sérieux et régulier pour ne pas altérer la qualité de l’eau du robinet.

 

Le remplacement des branchements en plomb de la ville

La règlementation prévoit qu’en 2013 la teneur maximale en plomb autorisée dans l’eau potable soit abaissée à 10 microgrammes par litre. Cette mesure répond à un objectif de santé publique : il s’agit en effet de supprimer toutes les sources d’exposition au plomb, notamment sur le long terme. Cette mesure est particulièrement importante pour la santé des jeunes enfants.

A la sortie des usines de production d’eau potable, l’eau ne contient pas de plomb. Celui-ci peut être présent dans les tuyauteries des habitations anciennes ainsi que sur certains branchements (canalisations reliant le réseau public aux habitations). C’est au contact de ces matériaux que l’eau se charge progressivement en plomb.

Un programme de remplacement des branchements en plomb par des matériaux plastique est actuellement en cours sur le réseau d’Ezanville visant à supprimer ce matériau sur les réseaux publics.

 

Maîtrisez votre consommation d’eau : adoptez les bons réflexes

Nous consommons entre 120 et 250 litres d’eau par jour. Cet écart de consommation s’explique par des gestes simples qui, effectués au quotidien, permettent de lutter efficacement contre le gaspillage.

>Préférez la douche qui consomme entre 60 et 80 litres, contre 150 litres pour un bain.

> Si vous faites la vaisselle à la main, utilisez un bac pour le lavage et un bac pour le rinçage. Ne laissez pas couler l’eau en permanence.

> Pour le linge, faîtes tourner des machines pleines, plutôt que plusieurs en demi charge.  Lorsque vous renouvelez vos appareils électroménagers, soyez attentifs à la consommation en eau et en énergie.

> Dans votre jardin, privilégiez l’arrosage au goutte à goutte, qui ne délivre que la quantité nécessaire à chaque plante.

 

Lutter contre les fuites

La protection des ressources passe par une lutte efficace contre le gaspillage de l’eau.

A Ezanville, les équipes de Veolia Eau procèdent à des tournées de recherche de fuites, à travers des opérations d’écoute du réseau d’eau potable. Des capteurs sont posés sur le réseau et vont capter le « bruit », c'est-à-dire les vibrations émises par la fuite. Les données sont transmises à un ordinateur par ondes radio. A partir de la vitesse de propagation du bruit, et de la distance entre les capteurs, l’ordinateur peut calculer la position de la fuite. Ce dispositif permet d'intervenir sur de grands tronçons. La distance entre les capteurs peut aller jusqu'à plusieurs centaines de mètres sur les réseaux métalliques.

Ces actions permettent une surveillance fine du réseau, et une réduction du taux de fuite, et donc une économie sur la réserve globale d’eau disponible. La performance du réseau de distribution d’Ezanville est de 92,1% (c'est-à-dire que les fuites représentent environ  8% de l’eau mise en distribution) alors que la moyenne en France est de 75%.

 

Que paie-t-on dans la facture d’eau ?

Dans une facture d’eau, ce n’est pas l’eau que l’on paie mais l’ensemble des services qui permettent d’en disposer en permanence et de la dépolluer après son utilisation.

Si l’eau est disponible dans la nature elle n’y est pas potable. Il faut lui faire subir une série de traitement et la désinfecter afin qu’elle ne présente aucun danger pour notre santé. L’eau potable est livrée à domicile. Cela demande des ouvrages de stockage (les châteaux d’eau), des canalisations de distribution et de l’énergie. Tout un patrimoine qu’il faut surveiller et entretenir.

Une fois utilisée (eau pour la cuisine, l’hygiène, les toilettes, le ménage…), les eaux usées sont collectées par un réseau de canalisation spécifique et épurées dans une usine (la station d’épuration). L’eau peut ainsi être rejetée propre dans la Seine.

Dans le prix du service de l’eau, on retrouve également tout le service clientèle et le service d’urgence 24h/24.

 

Le prix de l’eau

Le prix de l’eau à Ezanville est de 5,01€ / m3 TTC, soit pour 1000 litres d’eau.
56% concerne la production et la distribution de l’eau potable soit environ 2,81 €
26% la collecte et le traitement des eaux usées soit environ 1,30 €
18% la part reversée aux organismes publics et à l’état par la TVA soit environ 0,89 €

Pour une famille de 4 personnes, cela représente un budget d’environ 600 euros par an, soit 1,64 € TTC par jour pour une eau traitée, livrée à domicile, utilisée pour la boisson, la cuisine, l’hygiène, les usages ménagers, reprise chez vous, débarrassée de toutes les pollutions puis rendue à la nature. Cela représente À peine plus que le prix d’un café expresso (prix moyen : 1,73 €TTC), et moins que le prix d’un pack de 6 bouteilles d’eau minérale (prix moyen : 2,34 €TTC)