Service d'aide à domicile

Le maintien à domicile est un véritable enjeu social. Des collectivités jusqu'aux associations, de nombreux acteurs sont à là pour aider les personnes âgées à rester chez elles dans de bonnes conditions.

 

Allocation Personnalisée d’Autonomie

L'allocation personnalisée d'autonomie, ou APA, est une aide financière destinée aux personnes âgées dépendantes de 60 ans et plus présentant un certain degré de dépendance (Classes 4-3-2-1 de la grille AGGIR - Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources ; cette grille permet d’évaluer le degré de dépendance).

L’aide financière permet de couvrir les frais occasionnés par une perte d’autonomie chez les personnes âgées qui ont besoin d’un soutien dans la vie quotidienne, à domicile ou en établissement spécialisé. L’APA est une prestation accordée sans plafond de ressources mais dont le montant est modulé en fonction des ressources du bénéficiaire et de son degré de perte d’autonomie.

Cette aide financière est gérée par le Conseil Général du Val d’Oise.

Pour plus de renseignements : www.valdoise.fr/7018-l-allocation-personnalisee-d-autonomie-apa-.htm

 

Allocation Personnalisée d’Autonomie

Cette aide concerne les personnes en légère perte d’autonomie (relevant de la classe 5 et 6 de la grille AGGIR - Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources ; cette grille permet d’évaluer le degré de dépendance), et donc non admissibles à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

L’aide est attribuée sans condition de ressources ; néanmoins, la part restant à la charge du bénéficiaire dépend de ses revenus. La participation de la CNAV varie de 90 % à 27 % .

Par exemple : en 2012, une personne vivant seule, dont les revenus mensuels sont compris entre 866 € et 976 €, doit participer à hauteur de 21 % du coût (voir ci-dessous) de cette intervention.

Depuis le 1er janvier 2012, l’heure d’aide ménagère effectuée par des prestataires conventionnés est facturée 19,20 € (21,90 € pour les dimanches et jours fériés) pour la métropole et les DOM et à 19,40 € (22,10 € pour les dimanches et jours fériés) pour l’Alsace-Moselle.

Pour plus de renseignements : www.lassuranceretraite.fr/cs/Satellite/PUBPrincipale/Retraites/Action-Sociale/Prestations-Domicile/Vivre-Son-Domicile?packedargs=null

 

Aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH)

Versée par certaines caisses de retraite notamment le régime général de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse, cette aide exceptionnelle vise à organiser la sortie d’hôpital de certains retraités, le temps qu’ils récupèrent leur autonomie.

Elle peut prendre la forme d’aides techniques ou humaines.

L’aide est fonction des ressources du bénéficiaire. Le plafond du total des services qui peuvent être notifiés dans le cadre de cette aide, pour une durée maximale de 3 mois effectifs, est fixé à 1 800 €. Il comprend les participations du retraité et de la caisse régionale ou générale.

Pour plus de renseignements : www.lassuranceretraite.fr/cs/Satellite/PUBPrincipale/Retraites/Action-Sociale/Prestations-Domicile/Retour-Domicile-Apres-Hospitalisation?packedargs=null

 

Aide sociale au maintien à domicile

L'objectif est le maintien à domicile, en permettant la prise en charge partielle par l’aide sociale des frais occasionnés par l’intervention d’un service d’aide ménagère public ou privé conventionné

 

Conditions d’accès :

- Conditions générales d’admission à l’aide sociale et de ressources inférieures ou égales au plafond prévu pour l’octroi de l’allocation de solidarité aux personnes âgées.

- Personnes âgées de plus de 65 ans ou plus de 60 ans en cas d’inaptitude au travail.

- Personnes handicapées de plus de 20 ans présentant un taux d’incapacité permanente d’au moins 80 % reconnus par la MDPH et ne permettant pas de travailler.

Pour plus de renseignements : www.valdoise.fr/7020-aide-menagere.htm

 

Aménagement du domicile : nouvelles capacités physiques, nouveau cadre de vie

Pour réaliser des travaux d’adaptation, l'État et certains organismes ont mis en place des dispositifs financiers : subventions, crédits d'impôts,…

 

Agence Nationale pour l'Amélioration de l'Habitat (ANAH) - Agence du Val d'Oise

Avenue Bernard-Hirsch - 95010 Cergy-Pontoise Cedex
Tél. : 01 34 25 25 34
Tél : 0826 80 39 39 (0,15 €/min)
Site internet : www.anah.fr.
L’ANAH peut subventionner des travaux comme par exemple l’aménagement de la salle de bains, installations de mains courante, de barres d’appui, ….

 

Protection, Amélioration, Conservation et Transformation de l'habitat - Association de Restauration Immobilière (PACT ARIM)

13 Bd de l'Hautil - 95092 Cergy Pontoise Cedex
Tél. : 01 30 38 07 08
Fax : 01 30 31 24 93
Courriel : contact@pact95.org
Elle propose un accompagnement technique et financier des travaux.

 

CNAV

L’aide à l’amélioration de l’habitat (prestation « Logement et cadre de vie ») est accordée par la CNAV, après évaluation des besoins, cette prestation vise à aider certains retraités à rénover leur logement vétuste ou mal adapté à leur perte d’autonomie. Pour bénéficier de cette aide, les ressources mensuelles ne doivent pas dépasser 1 528 € pour une personne seule, et 2 293 € pour un couple. La part des travaux financés par les Caisses de retraite varie de 30 à 65 % selon les revenus du bénéficiaire, dans la limite d’un plafond actuellement fixé à 3 000 euros.

Pour plus de renseignements : www.lassuranceretraite.fr/cs/Satellite/PUBPrincipale/Retraites/Action-Sociale/Prestations-Domicile/Aide-Amelioration-Habitat?packedargs=null

D’autres structures peuvent intervenir : caisses de retraire générales et/ou complémentaires,

 

Autres interventions

A côté des aides destinées à favoriser le maintien à domicile, les Caisses peuvent au cas par cas, en fonction de leur politique d’action sociale :

  • apporter un secours aux retraités qui rencontrent des difficultés,  
  • participer financièrement à des séjours de vacances pour les retraités isolés ou touchés par la dépendance, et disposant de faibles ressources.

Pour plus de renseignements : www.lassuranceretraite.fr/cs/Satellite/PUBPrincipale/Retraites/Action-Sociale/Prestations-Domicile/Aides-Urgence?packedargs=null

 

Démarches à accomplir

Le retraité qui souhaite bénéficier d’une prestation d’action sociale doit s’adresser à la Caisse qui lui verse sa pension (retraite de base). Celle-ci lui expliquera les conditions d’attribution de cette prestation, la participation financière sur laquelle il peut compter, et les formalités à accomplir.

Les prestations destinées à favoriser le maintien à domicile sont accordées, après évaluation des besoins du demandeur, et élaboration d’un plan d’aides.

Renseignez-vous au Centre Communal d’Action Sociale au 01 39 35 44 97.